Posté par Xavier DELAUNAY le 10 juin 2016

Lancement du site www.ForcesVives.fr, le quizz des potentiels et vigilances pour les créateurs

Lancement du site www.ForcesVives.fr

Créer son entreprise, quelle joie ! C'est bien mieux que d'avoir choisi sa destination (le statut) et obtenu un billet à pas cher (les aides et subventions).

C'est une authentique expatriation dans une nouveau pays dont on espère tant.

Plus de 80 % des créateurs français (selon la Cour des comptes) ne s'y préparent pas en se focalisant sur les sujet techniques, financiers et juridiques.  
Ils font la valise avant d'avoir pensé à la nature réelle du voyage.

 

PEPINIUM a ouvert le site www.ForcesVives.fr.

Le dispositif se met au service des entrepreneurs en leur permettant de partir du bon pied. Il clarifie la maturité du porteur de projet et son "reste à parcourir " en terme de formation, culture, posture, conseils, appuis, aides , ...

Le site est également au service des réseaux d'accompagnement qui ont de moins en moins de temps à consacrer à des anciens salariés peu ou mal informés de la réalité de la démarche.

 

Le site propose des Quizz d’évaluation et d’orientation préalable des entrepreneurs pour détecter leurs potentialités et sécuriser leur parcours de création. Le quizz est également proposé en marque blanche aux réseaux et collectivités pour mieux orienter leurs créateurs.


Des formations au Diagnostic ou de Bilan de compétences Entrepreneuriales sont proposées également (dispositif National www.bcae.fr).

Elles suivent l'indication du Rapport Tougourdeau-Verdier (2012) de bien former  ceux qui accompagnent les entrepreneurs, avant même de vouloir former les futurs entrepreneurs. Une raisonnance particulière alors que l'Etat et Pôle emploi se fixe des objectifs ambitieux de chômeurs-créateurs.


Les formation au Bilan et diagnostic entrepreneurial sont aujourd’hui référencées pour des dispositifs de reconversion (Gendarmerie Nationale, AG2R Initiative France), d’appuis à la transmission d’entreprise, essaimage, recherche d’associés et d’assessment pour le compte de fonds d’investissement.

Les réseaux qui ne peuvent se mobiliser sur ce sujet (restrictions des moyens humains ou expertises majoritairement financières/juridiques) peuvent orienter les créateurs vers les consultants agréés.

Au moment où l’entrepreneuriat revêt des formes de plus en plus variées, la sécurisation des parcours, le « boostage » des meilleurs potentiels comme la prévention contre la malfaçon entrepreneuriale (ou l’ubérisation rampante des créateurs... )  sont des enjeux essentiels.
La www.fnpae.org en fera son colloque annuel le 29 novembre prochain.

Pépinium a conçu le site www.forcesvives.fr avec l’appui d’adhérents Créapolis au Mans : Nathalie Commenges (Cicero & co) pour la communication et Frédéric Desbois (Arteo) pour le développement du quizz et du site Forces Vives. Murielle Brachet (AAA) intervient toujours en accompagnement de gestion.

Un vrai travail d’équipe Mancelle qui en augure d’autres. Pépinium ayant été sélectionné par différents acteurs pour piloter des dispositifs de formation à l’orientation et sécurisation préalable des créateurs. 

Une démarche dont se prive 80% des créateurs alors qu’elle triple de fait les chances de succès.

 

Nombre de réseaux et acteurs de la création trouvent matière à gérer des flux trop variés de candidats à l'entrepreneuriat et concentrer leurs forces vives en ce période de disette budgétaire. Cette amélioration d'accueil souvent faite "au feeling" ou avec l'appui de référentiels anciens ou propres au salariat, répond aux injonctions publiques pour un meilleur fléchage des créateurs et la promotion des réseaux d'accompagnements encore sous-utilisés.

Les créateurs qui investissent (ou dépensent ...) en moyenne 8000 € durant leurs 2 premières années trouvent le moyen de sécuriser leur démarche et leurs dépenses.

La formation des acteurs de la création à une prise en compte structurée du Capital humain dans l'entrepreneuriat est désormais active sur l'ensemble du territoire. Des matinales  d'information ont lieu tous les 15 jours (inscription sur www.bcae.fr).

Cette formation prône le respect de 4 règles de bon sens  

- indépendance des réseaux (l'orienteur ne peut être juge et partie et, s'il est salarié d'un réseau d'accompagnement,  sa formation ou au moins sa certification qualité doit être assuré par un tiers de référence)

- la formation spécifique aux nouveaux mondes entrepreneuriaux (une formation psycho du travail salarial ne suffit pas, l'excercice  d'un fonction cadre en entreprise non plus)

- l'exhaustivité des critères d'orientation au delà par exemple de la seule psychologie (souvent via tests) pour aborder également la culture entrepreneuriale, la capacité à piloter  son propre apprentissage accompagné, les risques /engagements / les valeurs

- l'initiation et l'orientation aux différents modes/typologies entrepreneuriales (plus de 15 typologies d'entrepreneuriat selon la méthode BCAE)

Pour rappel le processus BCAE est le fruit des travaux du lab de la Fédération professionnelle www.fnpae.org initié en 2008 par la présidente d'alors Naik HELIAS. Ils furent  partiellement repris en partie lors des assises de l'Entrepreneuriat et ont été relancés lors de la constitution du nouveau Bureau de la FNPAE en 2016.
Quelques régions en étudient d'ores et déjà l'utilité pour mieux orienter leurs effort financiers de formations et miser désormais sur un entrepreneuriat fertile en pérénnité (à 4 ou 5 ans), emplois et innovations.

Posté par

Xavier DELAUNAY

Dirigeant Fondateur Pepinium - Forces Vives